Chronologie de la cause de canonisation d’Isidore Zorzano

À l’occasion de la promulgation du décret sur l’héroïcité des vertus d’Isidore Zorzano, voici une chronologie des principales étapes de sa cause de canonisation.

Nouvelles
Opus Dei - Chronologie de la cause de canonisation d’Isidore Zorzano

15 juillet 1943: Isidoro Zorzano meurt à Madrid, en odeur de sainteté.

11 octobre 1948: première séance du procès d’information sur la vie et les vertus d’Isidore, dans le diocèse de Madrid-Alcala, présidée par l’évêque, mgr Eijo y Garay, à la chapelle du palais épiscopal.

19 avril 1961: séance de clôture du procès présidée par mgr Eijo y Garay, à la chapelle du palais épiscopal de Madrid. Durant ce procès, 71 témoins ont été entendus dont saint Josémaria Escriva.

21 octobre 1965: décret de la Sacrée Congrégation des Rites sur les écrits d’Isidore.

1968: Fin de la préparation de la copie publique prévue par la législation en vigueur à l’époque, et dont l’examen permettra d’accorder la célébration d’un procès apostolique sur la vie et les vertus.

1969: le bienheureux Paul VI, avec motu proprio Sanctitas clarior (du 19 mars) réforme les normes des causes de canonisation qui fait qu’un deuxième procès n’est plus nécessaire.

Le 8 mai 1969, la Sacrée Congrégation des Rites est divisée en deux congrégations, celle du Culte Divin et celle des Causes des Saints.

25 janvier 1983: avec la constitution apostolique Divinus perfectionis Magister, saint Jean-Paul II réforma les procès de béatification.

7 février 1983: promulgation des nouvelles normes sur les procès de béatificationpréparéespar la Congrégation des Causes des Saints.

22 mai 1992: la Congrégation des Causes des Saints établit que soit faite de façon générale, une recherche supplémentaire pour les procès d’information faits avant le motu proprio Sanctitas clarior (de 1969).

11 novembre 1992: Mgr Flavio Capucci, qui était alors le postulateur de la cause, sollicite le cardinal archevêque de Madrid pour l’ouverture d’un procès diocésain additionnel.

4 décembre1993: séance d’ouverture du procès additionnel, présidée par le cardinal Angel Suquía Goicoechea, archevêque de Madrid.

17 juin 1994: séance de clôture du procès additionnel, présidée par mgr Francisco Javier Martinez Fernandez, évêque auxiliaire de Madrid.

30 septembre1994: la Congrégation des Causes des Saints émet le décret de validité du procès d’information et du procès additionnel.

15 octobre1994: la Congrégation nomme le révérend P. Daniel Ols, o.p., rapporteur, chargé de diriger l’élaboration et la rédaction de la Positio super vita et virtutibus d’ Isidoro Zorzano.

25 mars 2006: le rapporteur présente la Positio super vita et virtutibus du serviteur de Dieu. La Positio comprend quatre apartés: histoire de la cause et sources (28 pages), biographie (149 pages), étude critique sur l’héroïcité des vertus (332 pages) et unsommaire (613 pages).

6 octobre 2009: le cardinal Antonio María Rouco Varela, archevêque de Madrid, avec l’autorisation de la Congrégation des Causes des Saints, dispose que la dépouille d’Isidore soit transférée à la chapelle du Christ, en la paroisse Saint Albert le Grand, 9, rue Benjamin Palencia, à Madrid.

25 octobre 2013: suite au décès de mgr Flavio Capucci, mgr Xavier Echevarria, prélat de l’Opus Dei, nomme mgr José Luis Gutiérrez Gómez postulateur de la cause d’Isidore Zorzano.

17 novembre 2015: le congrès spécial des théologiens consultants de la Cause des Saints répond favorablement à la question sur l’exercice héroïque des vertus d’Isidore Zorzano, ainsi que sur sa renommée de sainteté et ses faveurs.

13 décembre 2016: la séance ordinaire des cardinaux et des évêques membres de la Congrégation se prononce en faveur de l’héroïcité des vertus et de la renommée de sainteté d’Isidore.

21 décembre 2016: le Pape François autorise la Congrégation des Causes des Saints à promulguer le décret sur les vertus héroïques du serviteur de Dieu Isidore Zorzano.