Dernières nouvelles

Une année mariale pour la famille

Une année mariale pour la famille

Mgr Xavier Echevarria, Prélat de l'Opus Dei, a convoqué une année mariale de prière pour la famille à partir du 28 décembre prochain, jour de la fête liturgique de la Sainte-Famille. Cette année mariale prendra fin le 27 décembre 2015, en la nouvelle célébration de cette fête.

Recherche sur les cellules souches

Recherche sur les cellules souches

Natalia López Moratalla, Professeur titulaire de Biochimie et de Biologie Moléculaire à l'Université de Navarre, explique ici l'importance du prix Nobel décerné aux scientifiques Yamanaka et Gurdon en décembre 2012. En effet, face à une partie de la communauté scientifique qui misait tout sur les cellules souches embryonnaires, les recherches de Yamanaka ont été menées exclusivement sur des cellules souches adultes, ce qui ouvre un vaste champ d'applications thérapeutiques.

Nominations du vicaire auxiliaire et du vicaire général

Nominations du vicaire auxiliaire et du vicaire général

Conformément à une possibilité envisagée par les Statuts de la prélature, le prélat de l'Opus Dei, Mgr Javier Echevarría, a nommé Mgr Fernando Ocáriz vicaire auxiliaire et Mariano Fazio vicaire général de la prélature.

Derniers textes mensuels

Lettre du Prélat (décembre 2014)

Lettre du Prélat (décembre 2014)

L'Avent nous prépare au retour définitif du Christ, ce qui nous remplit d'espérance, de force et de consolation. C'est aussi un encouragement à réaliser de bonnes œuvres, qui d'habitude passent inaperçues. Le Seigneur nous appelle dès à présent pour l'aider à communiquer à d'autres âmes les fruits de la rédemption.

L'Avent

L'Avent

Comme on contemple un lever de soleil ou une nuit étoilée, ce temps de l'Avent nous prépare à la venue du Sauveur, Jésus, Lumière du monde.

Témoignage de Sophie

Un témoignage simple et fort sur le mariage et la famille, au coeur des réflexions du synode qui conclut sa première phase à Rome.

Dernières vidéos

Texte du jour

“Nous devons être humbles”

Obéir, ou commander, tu dois toujours y mettre beaucoup d'amour. (Forge, 629)

Ton "moi", ne le place pas dans ta santé, dans ton nom, dans ta carrière, dans tes occupations, dans chaque pas que tu fais... Comme c'est triste! Il semble que tu as oublié que "toi", tu n'as rien, que tout est à Lui. Lorsque, au long de la journée, tu te sentiras humilié, peut-être sans raison, lorsque tu penseras que ton jugement devrait prévaloir; lorsque tu t'apercevras que ton "moi" bouillonne, à chaque instant (ce qui est à toi, à toi, à toi...) sois sûr que tu es en train de tuer le...